Accueil > Expositions >> A voir en ce moment

Pétales et mandibules – Le petit peuple du rosier

 20 mars - fin août 2017  

Depuis près de 5000 ans, les rosiers ornent nos jardins pour le plaisir des sens. Mais savez-vous qu'ils hébergent un monde diversifié d'animaux qui en dépendent étroitement ? Le puceron bien sûr, mais aussi l'abeille, la cétoine... et beaucoup d'autres sont des hôtes constituant ainsi avec le rosier un véritable petit écosystème.

Au fil des dessins de Denis Landreau et des commentaires scientifiques de Loïc Jourdren, le jardinier et l'entomologiste vous guideront tout au long de cette exposition et vous feront découvrir la vie de ces petits animaux en les montrant sous des aspects que vous ne soupçonnez pas. En cheminant autour d'un rosier géant, découvrez 10 de ses hôtes, permanents ou occasionnels, qui vous feront vous sentir aussi petit qu'une fourmi. Leur mode de vie, leurs formes, leurs couleurs et leurs mœurs les plus intimes seront dévoilées. Grâce à plus de 200 dessins (bandes-dessinées ou dessins naturalistes) et 12 sculptures géantes plus vraies que nature, ces animaux n'auront plus aucun secret pour vous.

 

 

Retrouvez les informations de l'exposition et des tests pour retenir les connaissances sur les insectes et les végétaux à l'adresse : https://padlet.com/loic_jourdren/1qob6uog4fq4

Planète chauve-souris

       Une autre vision de la nuit...

Partez à la découverte des chauves-souris en parcourant les sept secteurs de l'exposition :

Les adaptations
Au cours de l’évolution, la main de la chauve-souris s’est transformée en aile. De nombreuses modifications anatomiques, pour accompagner cette adaptation, sont visibles sur l’ensemble de son squelette.

Les diversités
Les chauves-souris ne sont pas réparties uniformément dans le monde.
A l’échelle du globe toutes les chauves-souris ont un air de famille mais la variabilité morphologique reste très importante.
Ces variations interfèrent sur le comportement des espèces.

Les menaces
L’homme et la chauve-souris cohabitent depuis des milliers d’années. Du point de vue des chauves-souris, le bilan de cette promiscuité est mitigé.

La paléontologie
L’origine des chauves-souris est encore une énigme et la découverte de spécimens vieux de plus de 50 millions d’années ne l’a pas résolue puisqu’on y retrouve de véritables chauves-souris avec toutes les acquisitions pour l’adaptation au vol.

Le vol
Les avantages du vol sont importants et variés. Cependant ils ont un prix : voler n’est ni aisé physiquement, ni gratuit en énergie.

Le sonar
Les espèces européennes utilisent une gamme de cris compris entre 10 et 110 kHz (ultrasons) émis en fréquence modulée ou constante. Ces émissions varient en fonction des espèces, des individus, du milieu où elles évoluent et des proies disponibles.

Les régimes alimentaires insectivores
L’analyse du guano montre des régimes alimentaires variés. Les espèces d’une même zone géographique se répartissent en fonction de leurs préférences que ce soit pour leurs terrains de chasse ou les insectes proies.
 

Retrouvez tout sur la préparation de l'exposition et les partenaires sur la page "Productions du muséum - l'exposition du muséum".

De nombreuses manifestations accompagnent cette exposition.
La page "Venir au muséum - Conférences/évènements" vous présente celles qui auront lieu au muséum.

Mentions légales|Crédits|Plan du site

Copyright © 2009 Muséum d'histoire naturelle de Bourges